Maternelle et primaire : Politiques et procédures

Politiques et procédures de l'école

Based on: art.30 of the General Rules of the European Schools (2014-03-D-14-en-7)

Acceptance of a place at the school shall imply the right and the obligation to attend all courses of instruction listed in the curriculum and to do such work as is set. Pupils shall also be required to take part in any organised activities (including outings and trips) declared compulsory by the Director. A pupil’s attendance at classes is necessary to ensure his/her development and to enable the teacher to make a full and accurate assessment.

  1. Recording of absences
    The school shall keep a daily register of the pupils’ absences in SMS-MySchool. At the end of each semester, the school shall draw up a list of absences for each pupil. Unauthorised absences will be clearly identified and processed.
  2. Absences on medical grounds
    1. a) In the event of a pupil being unable to attend the school, the pupil’s legal representatives will inform the school of the reason by email before 8.30 a.m. latest on the day of absence:
      1. Mail: LUX-SECRETARIAT-NURSERY-AND-PRIMARY-CYCLE@eursc.eu
    2. b) After an absence of more than two days, pupils need a medical certificate. Without written notification from the pupil’s legal representatives and a medical certificate, such absences shall be regarded as unauthorised and punishable by the Director. In the case of a child having 3 such absences (regardless of whether consecutive days or individual days), the Deputy Director will request a meeting with the parents for clarification.
    3. c) If a pupil contracts an infectious disease, the pupil’s legal representatives have to notify the Director in writing and adhere strictly to the rules laid down by the Administrative Board, drawn up in agreement with the school medical service, on the containment of infectious diseases, in particular as regards quarantine for him/her and other pupils living under the same roof. The pupil shall be readmitted to the school only on production of a medical certificate from a doctor recognised by the local health authorities or from the school doctor.
    4. d) The Director may, if he/she considers it necessary, have the pupil examined by the school doctor.
  3. Absences on personal grounds
    1. a) Only the Deputy Director, not the Class Teacher, may give a pupil permission to be absent from school. In the event that a child cannot attend school due to personal reasons, the pupil’s legal representatives ask the Director for permission, using the official form (“Request for Permission of Absence” – download via Website).
      1. Mail: LUX-SECRETARIAT-NURSERY-AND-PRIMARY-CYCLE@eursc.eu
    2. b) Except in cases of force majeure, the pupil’s legal representatives must apply for such permission at least 7 days in advance. Applications must be made in writing, indicating the period of absence and the reasons. Permission may be granted for a maximum of two days plus reasonable travelling time.
    3. c) Except in cases of force majeure, permission may not be granted for the week preceding or the week following school holiday periods or public holidays.
  4. Lateness
    It is the parent’s responsibility to ensure their child arrives at school on time. Lateness can disrupt the learning of others and can result in a pupil feeling greater stress and achieving poorer outcomes. All time out of school affects the pupils’ learning and achievement. The pupil’s representatives have to make sure that the child arrives at school on time.
  5. Consequences of absences and/or lateness
    1. a) Absent days (excused and unexcused) as well as late arrivals are registered daily by the teachers and/or the secretaries in SMS-MySchool.
    2. b) In case a child is late 5 times (regardless of whether consecutive days or individual days), the Educational Coordinator will request a written explanation from the parents (Deputy Director in copy of the mail). In case a child is late 7 times or/and has more than 3 unauthorised absences, the Deputy Director will request a meeting with the parents for clarification.
    3. c) Should repeated unauthorised absences continue to occur, a Discipline Council will be organised.
    4. d) If, at the end of the first semester, the number of absences (authorised or unauthorised) seems likely to exceed 18 days, the Deputy Director will warn the pupil’s legal representatives of the risk of non-promotion. There will be no retroactive authorisations from the Director.
    5. e) In the event of an unauthorised absence of more than 15 consecutive school days, the pupil shall be deemed to have left the school. The pupil’s legal representatives shall be so informed by registered mail.

Premier temps :  Visite de préparation par les infirmières scolaires

Les enfants sont d’abord vus en préparation pour être pesé et mesuré.

Ils sont en sous-vêtement.

L’infirmière teste la vue, prend la tension et fait les analyses d’urine

La préparation dure environ 5mn /enfant.

Les enfants sont ensuite reconvoqués quelques jours plus tard pour la visite médicale avec le Dr Chafai.

L’infirmière est présente QUAND ELLE LE PEUT, s’il n’y a pas de soins ou d’urgence.

Elle assiste le médecin à la demande (prise de rendez-vous avec les parents, aide à l’habillage de l’enfant si nécessaire, secrétariat…)

 

Deuxième temps :  Examen médical par le médecin scolaire

Cette visite se calque sur le Règlement grand-ducal du 24 octobre 2011 déterminant le contenu et la fréquence des mesures et examens de médecine scolaire et le fonctionnement de l’équipe médico-socio-scolaire (modifiant celui de 1987).

Ces visites ont lieu tous les deux ans, débutant en 1e maternelle et se poursuivant en P1, P3 et P5. Des visites sont également effectuées au secondaire.

Les visites pour la maternelle et le primaire sont effectuées avec une présence de 2 matinées par semaine.

Comme précisé sur les feuilles distribuées aux parents avant chaque visite médicale, le médecin procède aux examens suivants :

  • état général, examen de la peau
  • auscultation cardio-pulmonaire
  • examen abdominal
  • examen des oreilles, de la gorge, des dents
  • examen des organes génitaux externes
  • examen du système locomoteur

Les enfants attendent à plusieurs avant d’être examinés (filles et garçons séparés en primaire). Ils sont ensuite examinés par le médecin individuellement.

L’infirmière est également présente si elle le peut car elle doit en même temps assurer l’accueil des enfants qui passent à l’infirmerie pour divers motifs et ceux-ci sont nombreux en particulier pendant les périodes de récréation.

Après la visite, un courrier est envoyé aux parents notifiant, le cas échéant, les vaccins manquants et les anomalies relevées pendant l’examen ainsi que les paramètres comme le poids, la taille, BMI, vue et tension artérielle. Une tigette de dépistage pour notamment le sang, les protéines et le sucre est faite par les infirmières sur les urines. S’il y a une anomalie, les parents en sont informés.


Dr Ronit Chafai
Médecin spécialise en pédiatrie
Médecin scolaire Ecole Européenne Lux 1

Mme Nadine Fayolle et Mme Larissa Molitor
Infirmières scolaires Ecole Européenne Lux 1

Dû à la situation sanitaire actuelle, la procédure ci-dessous n’est temporairement plus d’application.

Il n’est malheureusement pas permis d’amener des gâteaux, sucreries, ou quoi que ce soit pour les anniversaires.

 

Nous sommes heureux de célébrer les anniversaires des enfants à l’école ou en classe et ainsi permettre aux enfants d’apporter des gâteaux ou des pâtisseries avec eux.

En raison des règles d’hygiène et surtout de l’organisation de l’école, il est important d’observer :

Le gâteau doit être conçu ou emballé de manière à ce que l’enfant puisse l’apporter dans la classe de façon autonome. Il n’est pas possible de déposer le gâteau chez les Gardiens. Les parents ne reçoivent pas non plus de permission supplémentaire pour apporter le gâteau en classe. Les enfants sont autorisés à déposer la pâte sur les bancs devant le bâtiment C jusqu’à ce que la cloche sonne (il y a toujours un surveillant à cette heure du matin ; l’endroit est marqué d’un panneau, le concierge est informé de la procédure). Dès que les enfants se rendent à la classe pour sonner la cloche, le gâteau peut être emporté avec eux.

Le gâteau doit être prédécoupé et ne doit être consommé qu’avec les mains (sans cuillère ni fourchette). Les muffins ou les cupcakes sont préférables. Idéalement, seules des serviettes de table sont nécessaires pour la consommation.

Nous aimerions également souligner que de plus en plus d’enfants souffrent de certaines allergies (par exemple, les noix, le lactose, etc.). Il peut être utile de consulter l’enseignant au sujet des allergies possibles.

Teachers and/or parents observe that the child is not challenged enough in class because the level of the class is too easy for the child and the child is bored and not happy in school.

  • Step 1:

The child needs to be diagnosed as high gifted by an accredited specialist. In the report of the specialist, we need clear guidance of how to work with this child in class = differentiation. The child will get work at his level by the teacher.

  • Step 2:

When step one is not sufficient, school will allocate moderate support for the child.

  • P1/P2: 3 x 30 min./week

The child will leave the class to work on projects based on his interests. This can be done one to one or in a small group depending on the section. The teacher will coach the child in developing skills like: expanding interests, planning, independent working, presenting,… Deadlines are set and children will have to finish tasks in class or at home. The teacher will also try to build up confidence and motivation.

  • P3/P4/P5: 2 x 45 min./week during European hours

Within the curriculum of European hours, the child will work in a small group with other high potential children. This support is given in the second language and the teacher will coach the children in developing skills like: social behaviour, working together, compromising,… The topics are given by the teacher but the children can choose their own focus. Deadlines are set and children will have to finish tasks in class or at home.

  • Step 3:

When step two is not sufficient, school will start up the programme to jump a year. A SAG-meeting will be organised with the class teacher, support teacher, psychologist and parents to evaluate the child’s progress in class, his social development, his motivation to learn and his independent working skills. Also the child will be asked if she/he is willing to work extra so she/he could jump to a higher class.

When all these areas are covered, school will arrange a flexible timetable for the child that she/he can cover two school years in one year.

  • Step 4:

The school council will decide at the end of the school year, based on the progress of the child and his social integration in the new class, if the child can jump a year.

 

Important points to take in account:

No matter what the decision of the class council is, the child will always receive a school report of the current class. If the class council decides to let the child skip a class, the school will also issue a document confirming the additional work done on the curriculum of the class to be skipped as well as the skipping of a class.

When a child, with an IQ over 145, has successfully jumped a year and when he/she exceeds the level of the current class again, the steps of this policy will be followed a second time but it’s highly exceptional that a child jumps two times in her/his school career.

SAUTER UNE CLASSE

En premier lieu, nous souhaitons préciser que l’école n’est pas favorable au fait de sauter une classe pour des raisons pédagogiques et surtout socio-émotionnelles. Ceci doit rester absolument exceptionnel.

Si les parents souhaitent un saut de classe pour leur enfant, voici la procédure à suivre :

  1. Les parents doivent informer l’enseignant titulaire de classe de leur souhait en lui adressant un courrier expliquant précisément les motifs de leur demande.
  2. L’enseignant informe la secrétaire pédagogique de cette demande.
  3. Une première réunion rassemblant la directrice adjointe, la coordinatrice pédagogique, l’enseignante titulaire et les parents est organisée pour discuter de ce souhait. La secrétaire pédagogique écrira un compte rendu. Au cours de cette réunion, il sera décidé si les membres sont favorables à un saut d’une classe. Les compétences scolaires, les compétences sociales ainsi que la maturité de l’enfant sont pris en compte.
  4. Si le groupe est favorable au saut de classe, l’enfant doit passer des tests organisés par l’enseignante en Langue 1, en langue 2 et en mathématiques* pour voir si l’enfant a les capacités de suivre le niveau supérieur visé par les parents.
  5. Une réunion est organisée avec l’enseignante titulaire et les parents pour donner les résultats du test.
  6. Si le test est positif, une différentiation est mise en place par l’enseignante pour que l’enfant puisse suivre les apprentissages du niveau supérieur en L1, en L2 et en mathématiques*.
  7. Avant le conseil de classe de fin d’année, des tests en L1, en L2 et en mathématiques* sont organisés par l’enseignante pour savoir si l’élève a les compétences nécessaires pour suivre le niveau requis par les parents.
  8. Lors du conseil de classe de fin d’année, une décision est prise concernant l’acceptation ou le refus du saut de classe.
  9. Les parents sont informés par courrier de la décision prise par le conseil de classe.

 

*Pour les enfants scolarisés en maternelle, des tests seront réalisés en langage oral, en mathématiques, en graphisme et en phonologie.

10 min before the morning break all students should have a snack.

Parents or legal guardians give their child a healthy and sufficient snack.  Only water or unsweetened tea may be used as a drink.

At the same time, it must be noted that snack time is teaching time. Therefore, it must be combined with an activity. The school management recommends using this time as a reading time (the teacher reads to the pupils).

It is important that the children sit quietly during the snack time, eat in peace and listen.  It is then up to the children to tidy up the place and clean it if necessary.

On the long days, the school management recommends that the children also take a small snack with them for the afternoon. The teachers are responsible for ensuring that children who are hungry have time to eat in the afternoon during class time.

Les devoirs peuvent prendre de nombreuses formes différentes. Ils doivent tenir compte des capacités des enfants et de leur rythme d’apprentissage.
Les enseignants doivent toujours faire preuve de professionnalisme pour déterminer les devoirs qui conviennent à leurs élèves.
Certains devoirs doivent prendre la forme d’une recherche, d’une lecture, d’un dessin, d’une collecte de spécimens, de photos et d’informations générales dans des journaux et des magazines. En règle générale, aucun devoir obligatoire ne sera donné pendant les vacances officielles. Les enseignants peuvent proposer des devoirs, qui ne sont que facultatifs.
Afin de ne pas allonger les longues journées d’école, pour les P1/P2, les devoirs ne doivent être donnés que les mardis, jeudis et vendredis (sauf la lecture quotidienne). Un plan hebdomadaire ou un devoir hebdomadaire est spécialement recommandé par l’école.
P1/2
Les seuls devoirs qui devraient être donnés sur une base quotidienne régulière aux enfants de 1ère et 2ème année sont 10 à 15 minutes de pratique de la lecture avec un parent. Cela ne signifie pas pour autant que d’autres petits devoirs ne peuvent pas être donnés (+/- 10 min par jour).
P3
La 3ème année étant une transition entre les classes inférieures et supérieures de l’école primaire, on peut s’attendre à ce que les enfants fassent des travaux de référence simples, ainsi qu’à ce qu’ils commencent à travailler leurs tables de multiplication (20 minutes par jour). La pratique régulière de la lecture (10-15min par jour) doit être poursuivie.
P4/P5
Les 4ème et 5ème années sont une préparation progressive à l’école secondaire et par conséquent, les devoirs doivent devenir plus réguliers et plus académiques. Les travaux inachevés peuvent être complétés, l’orthographe préparée, les tables apprises, les travaux de référence, les travaux manuels, la lecture….. Les devoirs doivent être limités à 30 minutes, quelle que soit la vitesse à laquelle l’enfant travaille. (Cela n’inclut pas la lecture quotidienne de 15-20 minutes).
Les devoirs ne doivent pas être considérés comme une évaluation formelle, puisque l’enfant peut avoir été aidé par ses parents et que le soutien éducatif disponible dans une famille peut être différent de celui d’une autre. Néanmoins, les devoirs doivent toujours être vérifiés et corrigés en classe.
En principe, il convient également de noter que les enfants qui n’accomplissent pas entièrement tous les travaux à l’école (parce qu’ils sont perturbateurs ou refusent de travailler) devraient accomplir ces tâches à la maison. En tant que tel, ce travail ne doit pas être compris comme un devoir classique à la maison mais s’ajoute aux devoirs normaux. Toutefois, les enseignants en informent les parents.
Répartition des devoirs à domicile
Les enseignants…
    expliquent les devoirs de manière précise et détaillée.
s’assurent que les devoirs sont correctement écrits ou notés par les enfants.
établissent des devoirs appropriés dans la mesure requise.
P1/P2 : 10min + 10-15min de lecture
P3 : 20min + 10-15min de lecture
P4/P5 : 30min + 15min de lecture
vérifient et corrigent régulièrement leurs devoirs.
Si nécessaire, donnez un feedback aux parents ou tuteurs en cas de difficultés notables.
Les parents / tuteurs…
    manifestent un intérêt régulier (regarder le travail, vérifier le cartable et la trousse, aider à maintenir l’ordre et la propreté du travail).
s’occupent des devoirs oraux tels que la lecture, la mémorisation, le calcul mental ; aident l’enfant à collecter du matériel ou à faire des recherches.
aider l’enfant à faire ses devoirs de manière autonome, claire et soignée.
veiller, avec les enfants, à ce que le lieu de travail soit calme et bien rangé.
encourager leurs enfants à faire un usage approprié des heures de travail à l’école.
Les enfants…
    marquent ou écrivent leurs devoirs correctement et soigneusement.
prêtent attention à l’explication et demandent s’ils n’ont pas compris quelque chose.
essaient de faire leurs devoirs de manière concentrée et indépendante.
donnent aux parents ou tuteurs ou à l’enseignant un feedback indépendant pour indiquer s’ils ont besoin d’une nouvelle aide ou s’ils n’ont pas terminé leurs devoirs. (Les enfants doivent apprendre à être responsables de leurs devoirs. Ce n’est pas aux parents de s’excuser auprès de leurs enfants pour les devoirs non terminés).

Cette procédure est mise en place pour visualiser les étapes à suivre en cas de problèmes de comportement dans la classe/école. Il a été développé pour assurer un environnement scolaire sûr pour chaque enfant.

  • Étape 0 :

Au début de chaque année scolaire, le règlement de la classe est établi par les enseignants de la classe et les enfants. Ils sont présents dans la salle de classe pour s’y référer à tout moment. Les règles de l’école sont discutées en classe et sont présentes dans la salle de classe et dans les couloirs pour pouvoir s’y référer à tout moment.

Le règlement scolaire et le règlement de classe sont remis (au choix de l’enseignant) à chaque enfant et puvaient être signés par l’enfant et les parents (par exemple, les devoirs des premières semaines scolaires).

  • Étape 1 :

Lorsqu’un enfant a du mal à respecter le règlement de classe ou le règlement de l’école, une réunion formelle a lieu avec l’enseignant/les enseignants/les assistants de la classe et l’enfant. Ce sont les enseignants qui décident de définir d’autres conséquences (une liste de référence avec de bons exemples / une manière positive pourrait être utilisée comme un ‘contrat’ entre l’enfant et l’enseignant ou les règles de classe / règles de l’école pourraient être répétées, etc). Chaque fois qu’une règle a été enfreinte, l’enfant et les enseignants s’assoient à nouveau et parlent. L’enseignant s’efforcera d’encourager l’enfant d’une manière positive et mettra l’accent sur la bonne conduite à suivre. Les parents sont informés par l’enseignant.

  • Étape 2 :

Lorsque l’étape 1 ne modifie pas le comportement de l’enfant, l’enseignant en informe le coordinateur vie scolaire. Une rencontre entre lui et l’enfant a lieu, les conséquences sont décidées (on pourrait avoir une  » rencontre  » avec le directeur adjoint qui pourrait alors définir quelques conséquences supplémentaires) et l’enseignant commence à utiliser une  » Carte de comportement  » pour l’enfant (voir annexe 1). Les parents sont informés par la coordonnatrice ou le coordonnateur Education Vie Scolaire, l’enseignante ou l’enseignant et la directrice adjointe ou le directeur adjoint sont en copie. Désormais, la coordonnatrice ou le coordinateur Education Vie Scolaire prend des notes dans le SMS-MySchool-System « Behaviour Report ». Il ne s’agit là que d’une mesure interne, mais le comportement de l’enfant sera dorénavant consigné dans le dossier scolaire de l’enfant.

  • Étape 3 :

Lorsque l’étape 2 ne change pas le comportement de l’enfant, la coordonnatrice ou le coordonnateur Education Vie Scolaire organise une rencontre avec les parents, l’enfant et l’enseignante ou l’enseignant pour trouver des solutions et des conséquences possibles. Le directeur adjoint et le(s) enseignant(s) doivent en être informés.

  • Étape 4

Lorsque l’étape 3 ne change pas le comportement de l’enfant, une réunion du BAG (Behavioural Advisory Group) a lieu. La directrice adjointe, les parents, la coordonnatrice ou le coordinateur  Education Vie Scolaire et l’enseignante ou l’enseignant sont présents à cette réunion. Le comportement de l’enfant sera discuté et d’autres conséquences très claires devront être trouvées.

Dans le cas où le BAG décide de poursuivre la procédure, des règles de comportement individuelles seront établies ensemble à suivre en classe/école. Si l’enfant enfreint l’une de ces règles de base, il est envoyé au directeur adjoint, qui assure la mise en place des dernières conséquences. Après avoir enfreint les règles une autre fois, une suspension de trois jours est mise en place. Ensuite, la procédure recommence à l’étape 3. Le procès-verbal de la réunion du BAG fera partie du dossier scolaire de l’enfant.

Dans le cas où le BAG ne voit pas d’amélioration et qu’il n’a pas le sentiment que la procédure est en cours, mais qu’il a besoin d’une assistance ou d’un autre expert pour l’enfant, une réunion du SAG sera confirmée. Jusqu’au moment où la réunion du GCS peut avoir lieu, les règles et les conséquences individuelles sont décidées.

Important : A partir de l’étape 1, une minute doit être rédigée et transmise au secrétariat de la maternelle et du primaire, aux coordinateurs généraux et au(x) enseignant(s).

Changement de LII

Les modifications de LII ne sont qu’exceptionnellement et rarement acceptées. L’école suit le Règlement en vigueur approuvé par le Conseil supérieur.

Si les parents demandent un changement de LII pour leur enfant, ils sont priés d’envoyer au directeur adjoint le formulaire suivant (par courier électronique). Comme les modifications de LII ne peuvent être effectuées qu’au début de l’année scolaire, cette demande doit être envoyée avant le 30 avril 2021 – au secrétariat de l’école primaire : lux-secretariat-nursery-and-primary-cycle@eursc.eu.

VEUILLEZ ASSURER QUE LA SECTION A EST REMPLIE AVANT DE RETOURNER LE FORMULAIRE.

L’école suivra la procédure suivante :

  1. Test de l’enfant (les dates de ces tests ne sont pas communiquées aux parents mais auront lieu dans la période comprise entre la demande et le conseil de classe) :
    • l’enseignant actuel de L2 rédigera un rapport (aucun test supplémentaire n’est nécessaire)
    • l’élève sera testé par le coordinateur de L2 de la langue demandée. Le test consiste en une compréhension écrite, orale et parler en Aucune information supplémentaire ou exemple de test ne peut être donné.
  2. Les résultats seront communiqués au directeur adjoint, qui les utilisera lors du conseil de classe pour décider avec tous les enseignants travaillant actuellement avec l’enfant du changement ou non de Lors du conseil de classe, les arguments des parents seront également pris en compte.
  3. La décision sera communiquée aux parents par écrit après le conseil de Si la décision est en faveur de ce changement, veuillez noter qu’un soutien sera nécessaire pour que l’enfant atteigne le niveau du cours et que celui-ci sera organisé en privé, idéalement avec un natif.


Change in religion/ethics

Please note that changes in religion or ethics are generally accepted. The change will effective as of the next school year.

In case the parents would like to request a change in religion/ethics for your child, please take the following into account:

  • As the constitution of the different groups needs to be done by the end of the school year, the parents send the request before June 1st. In this case the change will be accepted without any restrictions.